On connaît Yohji Yamamoto pour ses vêtements avant-gardistes et ses amples silhouettes emblématiques noires présentent souvent des drapés de différentes textures.
Né à Tokyo, Yamamoto s’est diplômé en droit à l’université de Keio en 1966. Couturière de métier, sa mère a un atelier à Kabukicho (quartier du divertissement de l’arrondissement de Shinjuku à Tokyo). Son diplôme en poche, Yohji Yamamoto réalise qu’il n’est pas fait pour une carrière juridique. « Je ne voulais pas faire partie de la société normale », confie-t-il au BoF. « Après mes études, j’ai donc dit à ma mère que je voulais l’aider. » La mère de Yamamoto lui donne son accord et le laisse travailler dans son atelier en demandant à ses confectionneuses de lui apprendre le métier. Elle lui demande de s’inscrire au Bunka Fashion College, réputé pour avoir formé des créateurs du calibre de Kenzo Takada, Junya Watanabe et bien sûr Yamamoto lui-même.

Après ses études à Bunka, il gagne un prix pour aller un an à Paris. Cependant, ce n’est qu’une fois retourné au Japon que Yamamoto commence à découvrir sa véritable vocation de créateur. Il fonde une petite société de prêt-à-porter qui séduira peu à peu les acheteurs de toutes les principales villes du Japon. Le succès ramène ses pensées vers Paris et c’est au début des années 80 que Yamamoto revient dans la capitale française pour ouvrir sa première boutique.
Il parvient alors à développer un cercle d’admirateurs dans le monde entier. Ses deux principales lignes, Yohji Yamamoto and Y’s, sont référencées dans les grands magasins haut de gamme du monde entier. En 2007, les ventes dépassent les 100 millions de dollars d’après la société. Les autres lignes de Yamamoto comprennent Pour Homme, Costume d’Homme et Regulation Yohji Yamamoto.

Yamamoto a été récompensé plusieurs fois pour la contribution qu’il a apportée au monde de la mode : il a été fait Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres, il a reçu la médaille honorifique au Ruban pourpre, la médaille de l’ordre national du Mérite, la récompense du Royal Designer for Industry et le prix du Master of Design décerné par Fashion Group International.